helico
Boutique
Emploi
 
passion

La technologie X2 de Sikorsky

Le 15 septembre 2010, le prototype X2 de SIKORSKY a battu le record de vitesse en hélicoptère en volant à 463 km/h

Dossiers   Hélicoptères du futur

 

 
 

SIKORSKY X2
(Photo SIKORSKY)
Le Sikorsky X2 est un hélicoptère expérimental composite doté d'un rotor contrarotatif et d'une hélice propulsive

 

Conjuguer la capacité de vol stationnaire des hélicoptères avec la vitesse des avions est l'un des principaux défis que tentent de relever les ingénieurs du secteur depuis plusieurs années. Les constructeurs d'hélicoptères ont consacré des années de recherche à la résolution de ce problème mais généralement, plus un hélicoptère vole vite, plus il perd en efficacité en vol stationnaire, et vice versa.

Sikorsky travaille sur le projet X2 depuis 2005 en visant ses clients militaires. Le X2 est doté de deux rotors superposés au-dessus de la cabine, qui tournent en sens contraire (contrarotaifs), ce qui permet de neutraliser l'effet giratoire généré par un rotor unique et autorise ainsi une vitesse accrue. L'utilisation de ce double rotor permet de supprimer le rotor de queue utilisé pour stabiliser les hélicoptères traditionnels. Au lieu de ce rotor de queue, Sikorsky a doté son prototype d'un troisième rotor de propulsion qui permet d'augmenter la vitesse. Les rotors principaux peuvent ainsi tourner moins vite, ce qui limite les vibrations rédhibitoires enregistrées sur les rotors classiques, lorsque les extrémités de pales atteignent des vitesses supersoniques.

Le X2 a volé pour la première fois en août 2008 et le constructeur a annoncé le 15 septembre 2010 que son appareil avait atteint son objectif de vitesse de croisière de 250 noeuds (463 kilomètres/heure) lors d'un vol d'essai d'une heure. Cela constitue un record de vitesse pour un hélicoptère. Cependant, le record n’a pas été enregistré car il a eu lieu lors d’un vol d’essai et non lors d’une homologation officielle.

 


Record de vitesse en hélicoptère : Le prototype X2 de Sikorsky vole à 463 KM/H

Le 26 octobre 2010

Il a suffit de 17 vols au prototype X2 pour réussir sur tous les tableaux : vibrations, charge du pilote et vitesse.

Le démonstrateur X2 de l’Américain Sikorsky a atteint, le 15 septembre 2010, son objectif de 250 noeuds (463 km/h) en palier au cours d’un vol réalisé au départ du centre d’essais situé à West Palm Beach, en Floride. Il pulvérise ainsi le record de 216 noeuds (400 km/h) détenu depuis 1986 par le Lynx spécialement préparé son constructeur britannique, Westland.

La vitesse de 250 noeuds était l’objectif principal du programme depuis son lancement en 2005. Le X2 a même fait une pointe à 260 noeuds (481 km/h) en piqué. Du point de vue aérodynamique, les ingénieurs assurent que l’aéronef s’est comporté comme prévu et même un peu mieux.

Le niveau de vibration, un des paramètres-clés de ces essais, a été limité à celui d’un hélicoptère militaire de transport Black Hawk volant à sa vitesse de croisière de 140 noeud (259 km/h). La charge de travail du pilote reste à un niveau acceptable, selon Sikorsky, grâce aux commandes de vol électriques. Le système de ralentissement des rotors principaux - qui évite aux bouts de pale de passer en supersonique au-dessus de 200 noeud (370 km/h) - a été actionné en mode manuel.

SIKORSKY X2
(Photo SIKORSKY)
Le pilote d’essais Kevin Bredenbeck félicité par le président de Sikorsky, Jeffrey Pino

 

Autre motif de satisfaction pour Kevin Bredenbeck, la fidélité du simulateur de vol. D’où le faible nombre de vols nécessaires pour atteindre les objectifs. La corrélation entre les comportements du simulateur et de l’aéronef était améliorée après chaque vol. Le pilote pouvait s’entraîner d’autant mieux pour la prochaine sortie.

Le X2 pourra-t-il aller plus vite encore ? C’est probable. Deux autres vols seront consacrés aux essais du carénage central du moyeu rotor. Sikorsky espère gagner encore 15 noeud (27 km/h). Jusqu’ici, le X2 a volé avec des carénages elliptiques à la base et au sommet de ce moyeu. Sans aucun carénage, le moyeu représente 40 % de la traînée totale. Avec tous les carénages, cette proportion devrait descendre à 20 %. Une vitesse de 490 km/h n’a donc rien d’impossible.

S’il tient ses promesses, le X2 va relancer le marché de l’hélicoptère en lui offrant des performances que seuls les avions pouvaient atteindre jusqu'ici. Il entre ainsi en concurrence directe avec des convertiobles à rotors basculants comme le V22 Osprey, certes véloces mais complexes, coûteux et fragiles.

 

SIKORSKY X2
(Photo SIKORSKY)

SIKORSKY X2
(Photo SIKORSKY)

SIKORSKY X2
(Photo SIKORSKY)

SIKORSKY X2
(Photo SIKORSKY)

SIKORSKY X2
(Photo SIKORSKY)

 


Le Projet X2 de Sikorsky

Le 2 novembre 2007

SIKORSKY X2
(Illustration SIKORSKY)
La technologie X2 de SIKORSKY met en oeuvre 2 rotors rigides coaxiaux et contrarotatifs, une ou deux hélices de propulsion peuvent également être utilisées pour atteindre des vitesses plus importantes que les hélicoptères actuels

 

La technologie X2 devrait permettre de construire des hélicoptères plus rapides que les hélicoptères actuels, tout en conservant les capacités de vol stationnaire, de décollage et d'atterrissage vertical, sans nécessiter de transition entre le vol stationnaire et le vol en avant (contrairement aux convertibles avec qui il est en concurrence directe). Le terme X2 fait référence aux 2 rotors contrarotatifs mais aussi aux bénéfices de cette technologie : multiplier à la fois la vitesse et la distance.

SIKORSKY X2
(Illustration SIKORSKY)
Un démonstrateur de la technologie X2 est en cours de construction par SIKORSKY. Il sera doté des caractéristiques suivantes : un poids de 3600 kg, une vitesse de 460 km/h, un rayon d'action de 1300 km. Le premier vol est prévu en 2008

SIKORSKY X2
(Illustration SIKORSKY)

 

La technologie X2 peut être appliquée à des hélicoptères commerciaux, des drones, des hélicoptères de transport lourd et à des hélicoptères d'attaque. Elle peut également être mise en oeuvre sans hélice de propulsion pour construire des hélicoptères volant à une vitesse conventionnelle mais avec une plus grande capacité d'emport.

Depuis septembre 2005, SIKORSKY développe ainsi deux programmes, sous contrat avec l'armée américaine, baptisés Joint Heavy Lift (JHL) : JHL X2 Crane et JHL X2 Hight Speed Lifter, qui ont atteint leur stade de design final. Tout deux ont comme objectif de développer un "avion à décollage et atterrissage vertical" (vertical takeoff and landing VTOL) capable d'emporter 25 tonnes sur une distance de 460 km à une vitesse de 450 km/h.

 

SIKORSKY X2 Crane
(Illustration SIKORSKY)
X2 Crane, sans hélice de propulsion

SIKORSKY X2 Hight Speed Lifter
(Illustration SIKORSKY)
X2 Hight Speed Lifter, avec 2 hélices de propulsion

 

 

Dossiers   Hélicoptères du futur

Page publiée le 26 septembre 2010

 


Voir aussi :

Hélicoptère X3
L'hélicoptère X3 à grande vitesse d'EUROCOPTER
La réplique d'EUROCOPTER au X2 de SIKORSKY, l'hélicoptère X3 à grande vitesse d'EUROCOPTER vole à 472 km/h
  Hélicoptère Racer
L'hélicoptère à grande vitesse Racer d'AIRBUS HELICOPTERS
Suite au premier démonstrateur X3 qui a volé à 472 km/h en 2013, Airbus lance un prototype, le Racer, qui devrait voler en 2020

  V280 Valor
Le projet d'hélicoptère convertible V280 Valor de BELL
Le projet d'hélicoptère convertible V280 Valor est la réponse de BELL au programme Future Vertical Lift de l'US Army, pour le remplacement des UH60 Blackhawk et des AH64 Apache à l'horizon 2030

 

 


Ajoutez votre commentaire :

 


Evénements

Expériences

 

Dossiers

 

Services

 

 





Haut de page

HELICOPASSION // André BOUR 1998-2019
A proposAutorisations de publicationContact