Puma, Cougar et Caracal - Armée de l'Air (2)

L'hélicoptère EC725 Caracal dans l'Armée de l'Air française. Interventions au Liban et en Afghanistan


Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air
(Photo André BOUR)
Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air française. L'EC725 Caracal est le seul hélicoptère européen doté d'une perche de ravitaillement en vol

 

4 EC725 Caracal. Le premier EC725 a été livré en septembre 1999, le second en février 2005. L'EC725 a été préféré au NH90 qui était alors encore en développement. La mise en service opérationnelle a eu lieu le 10 mai 2006.

Le 1er mai 2009, l'armée française commande 5 EC725 Caracal supplémentaires. Il n'est pas précisé si ces appareils rejoindront l'ALAT ou l'Armée de l'Air.

Fin octobre 2015 a eu lieu le premier ravitaillement en vol en opération extérieure. Lors de l'opération Barkhane, un avion américain C130 Herculès a ravitailler un EC725 de l'Armée de l'Air française, au-dessus du Sahel. En février 2016, la majorité des pilotes de Caracal de l'Armée de l'Air ont obtenu leur qualification pour le ravitaillement en vol sous JVN (jumelles de vision nocturne).

 

Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air
(Illustration Patrice GAUBS)

Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air
(Photo JPH)

Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air
(Photo Stéphane GIMARD)

Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air
(Photo Stasi MILLER - US AIR FORCE)
Ravitaillement en vol d'un hélicoptère EC725 Caracal

(Vidéo AIRBUS HELICOPTERS)
Ravitaillement en vol d'un H225M de l'Armée de l'Air

Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air
(Photo Stéphane GIMARD)

Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air
(Photo Jean-Yves DESBOURDES - ECPAD)

Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air
(Photo AIRBUS HELICOPTERS)

Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air
(Photo AIRBUS HELICOPTERS)

Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air
(Photo AIRBUS HELICOPTERS)

Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air
(Photo André BOUR)

Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air
(Photo André BOUR)

Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air
(Photo André BOUR)

Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air
(Photo SIRPA AIR)

Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air
(Photo Philippe NORET)

Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air
(Photo SIRPA AIR)

 


Afghanistan 2006 - 2013

Entre le 14 décembre 2006 et le 10 septembre 2007, l'Armée de l'Air a déployé à Kaboul (Afghanistan) deux EC725 Caracal de l'escadron d'hélicoptères EH 01.067 Pyrénées. Les appareils, spécialisés dans les missions de recherche et de sauvetage au combat, étaient accompagnés d'un détachement de 45 personnes (dont une dizaine de commandos et cinq pilotes).

Ils ont assurés des missions d'EVASAN (évacuation sanitaire) au profit des troupes de l'ISAF, des missions de transport de troupes et d'intervention rapide, ainsi que la sécurité des pilotes des Mirage 2000 engagés depuis le Tadjikistan voisin.

Les appareils ont dû faire face à des conditions d'emploi très rudes : températures extrêmes, de -20°C en hiver à +40°C en été avec une poussière omniprésente. En gérant de façon optimale la masse, les EC725 ont pu intervenir sur toute leur zone de responsabilité (Kaboul est déjà à 1800 mètres d'altitude) et ce même au plus fort de l'été.

Le 21 août 2007, les 2 Caracal ont effectué le sauvetage de sept militaires italiens victimes de l'accident de leur propre hélicoptère à flanc de montagne, à plus de 2400 mètres d'altitude. Après le déclenchement de l'alerte, les deux EC725 se sont rapidement rendus sur le lieu de l'accident. Ils ont sécurisé la zone en déposant au sol des commandos puis ils ont treuillé les sept militaires, dont deux étaient gravement blessés.

Autre intervention marquante, la participation des appareils à la libération d'une otage occidentale. En utilisant leur caméra infrarouge Chlio, les EC725 ont permis de localiser précisément le lieu de détention de l'otage qui a ensuite été libérée par la police afghane.

Les Caracal de l'Armée de l'Air ont été relevés en septembre 2007 par 2 Cougar de l'ALAT. Ils ont réalisé 380 sorties, soit 670 heures de vol

Le 26 mai 2008, les Caracal relèvent à nouveau les Cougar pour une nouvelle période.

En juin 2009, la France renforce ses moyens aéromobiles en Afghanistan. 3 hélicoptères d'attaque Tigre et 2 hélicoptères Cougar rejoignent les 3 hélicoptères Gazelle et les 3 hélicoptères Caracal déja sur place. Depuis cette date, l'ensemble des hélicoptères est mis en oeuvre par l'ALAT (Aviation Légère de l'Armée de Terre) y compris les EC725 Caracal.

Du 29 novembre 2006 au 15 mars 2013, les Caracal de l'Armée de l'Air totalisent plus de 3300 heures de vol et 3400 missions de guerre, permettant de procéder à 229 évacuations médicalisées pour 300 blessés pris en charge.

 

Hélicoptères EC725 Caracal de l'Armée de l'Air en Afghanistan
(Photo Ministère de la Défense)

Hélicoptères EC725 Caracal de l'Armée de l'Air en Afghanistan
(Photo Ministère de la Défense)

Maud GROSLIER, pilote de Caracal
(Photo Ministère de la Défense)
Maud GROSLIER, pilote de Caracal

Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air en Afghanistan
(Photo Ministère de la Défense)

 


Liban 2006

Juillet 2006, Opération Baliste. 3 hélicoptères EC725 Caracal ont été déployés à Akrotini à Chypre en moins de 48 heures et de façon autonome. Les trois hélicoptères ont évacué plus de 300 ressortissants français et étrangers de Beyrouth vers Lacarna à Chypre. A chaque rotation des 3 appareils, 48 passagers avec leurs bagages étaient embarqués.

Liban 2006
(Illustration Ministère de la Défense)

Hélicoptère EC725 Caracal de l'Armée de l'Air
(Photo HELICO PASSION)
A noter le drapeau tricolore spécialement appliqué pour l'opération Baliste

 

 

Dernière mise à jour le 20 novembre 2016


Les autres pages de l'article




Commentez cette page