Hélitreuillage avec les hélicoptères de la REGA

Chaque année, la Rega sauve plus de 800 personnes grâce à l'utilisation du treuil. Lorsque l'hélicoptère ne peut pas se poser près du patient, le treuil de sauvetage est indispensable. Les reliefs peu praticables ou encore les régions boisées sont le plus souvent concernés


Hélitreuillage à partir d'un hélicoptère EC145 de la REGA
(Photo Stéphane GIMARD)
Hélitreuillage à partir d'un hélicoptère EC145 de la REGA

 

Zone d'intervention

Lorsque l'hélicoptère ne peut atterrir à proximité immédiate du patient, c'est le treuil qui permet à l'équipage d'accomplir sa mission de sauvetage. ça peut être le cas sur un terrain en pente et accidenté, au coeur d'une zone boisée, près d'eaux courantes ou stagnantes, ainsi qu'en cas d'évacuation extraordinaire, sur des grues de construction ou des bâtiments élevés par exemple.

 

Hélitreuillage avec la REGA
(Illustration REGA)

Hélitreuillage avec la REGA
(Illustration REGA)

 


Les professionnels et leurs tâches

Le pilote : il stabilise l'hélicoptère dans les airs et s'emploie à ce que la charge sur le treuil de sauvetage ne provoque aucun balancement. Comme il ne peut voir le patient, il se fie aux ordres de l'opérateur du treuil.

Le sauveteur professionnel : la fonction d'opérateur du treuil est assumée par le sauveteur professionnel. En poste au bord de la porte latérale restée ouverte, ce dernier oriente le treuil et descend ainsi le médecin auprès du patient. Grâce à l'intercommunication, l'opérateur du treuil est en communication continue avec le pilote.

Le médecin urgentiste : il prend médicalement en charge le patient et le prépare au transport. Pendant ce temps, l'hélicoptère atterrit dans les environs ou survole le lieu d'intervention tout en gardant la distance de sécurité nécessaire.

 


A chaque blessure sa solution

Triangle de montagne : le triangle de montagne est utilisé pour l'évacuation des blessés légers ainsi que pour les personnes souffrant de problèmes cardiaques qui doivent être transportées en position debout. Il s'enfile en quelques gestes seulement et son haut degré de confort est très apprécié.

Sac de treuillage : si le patient ne peut être transporté par treuil qu'en position couchée, il sera placé sur un matelas en forme de coquille dans le sac de treuillage, puis remonté vers l'hélicoptère et transféré jusqu'à la prochaine place disponible pour atterrir.

Filet horizontal : le filet horizontal est avant tout utilisé lors du sauvetage des blessés dans un terrain très difficile. Il se glisse facilement sous le corps du patient et il est si petit qu'une fois plié, il tient dans le creux des deux mains.

 

Hélitreuillage avec la REGA
(Illustration REGA)
Nombres d'hélitreuillage de la REGA en 2013, en fonction des différents moyens de sauvetage

 


Le treuil en action

Hélitreuillage avec la REGA
(Illustration REGA)

1. Le treuilliste assure le médecin urgentiste lorsqu'il descend avec le treuil auprès du patient. Comme le pilote n'a pas la vision de ce qui se passe en-dessous de l'appareil, toute action fait l'objet d'une communication par système d'intercommunication : «Médecin urgentiste assuré avec le treuil… prêt à descendre… le médecin descend… déroulement du treuil… 80 mètres… 60… 40… encore un mètre jusqu'au sol.»

 

Hélitreuillage avec la REGA
(Illustration REGA)

2. A quatre mètres du sol, le médecin urgentiste fait un signe au treuilliste, indiquant qu'il atteint bientôt le sol. Il ralentit alors doucement le treuil et pose le médecin au sol. Selon la situation, le pilote survole le lieu d'intervention ou alors cherche une place pour atterrir et attendre.

 

Hélitreuillage avec la REGA
(Illustration REGA)

3. Déposé près de l'accidenté, le médecin urgentiste pose un premier diagnostic, prend en charge le patient et le prépare – en fonction de ses blessures – au transport par treuil. Le pilote transmet son diagnostic à la centrale d'intervention, afin que cette dernière puisse prévenir l'hôpital approprié le plus proche.

 

Hélitreuillage avec la REGA
(Illustration REGA)

4. Lorsque le médecin urgentiste et le patient sont prêts, le treuilliste les fait remonter. Le treuil est prévu pour le transport de deux personnes ou de 270 kg au maximum.

 

Hélitreuillage avec la REGA
(Illustration REGA)

5. Pour un vol de courte durée, les deux personnes restent à l'extérieur de l'hélicoptère jusqu'à ce que le patient puisse être placé en toute sécurité à l'intérieur de l'appareil, sur une place d'atterrissage intermédiaire, puis ensuite transporté à l'hôpital.

 


(Vidéo REGA)
Plongez au coeur d'une opération d'hélitreuillage et découvrez à quel point la bonne communication entre les membres de l'équipage est essentielle


(Vidéo REGA)
Un grimpeur est hélitreuillé par un équipage de la base REGA de Zweisimmen

 


Article paru dans le Magazine des donateurs de la REGA 1414 n°82 de mai 2014

Remerciements à la REGA
pour son autorisation de publication

 

 

Dernière mise à jour le 28 décembre 2015


Les autres pages de l'article




Commentez cette page