helico
Boutique
Emploi
 
passion

Comment devenir pilote ? - Les autres métiers hélico

Questions sur sur les autres métiers dans le domaine des hélicoptères

Services   Comment devenir pilote

 

 
 

Mécaniciens hélico
(Photo André BOUR)
Des mécaniciens remplacent une turbine sur un hélicoptère de transport Puma de l'ALAT


Des professionnels répondent à ceux qui veulent le devenir...

Les questions/réponses affichées ici sont issues de la première version du forum, vous pouvez poursuivre la discussion avec DISQUS à la fin de cette page

 

J'aimerai savoir quels sont les métiers en relation avec les hélicoptères dans les armées ?

[WV] Mécanicien cellule et moteur, mécano avionique et bientôt système d'arme (Tigre), contrôleur de la sécurité aérienne, pompier

[NF] Deux familles de métiers accompagnent les hélicoptères dans la défense :
1 Les métiers du Personnel Naviguant (embarqués à bord des hélicos) : pilote, mécanicien de bord, électronicien de bord, plongeur d’hélicoptère
2 Les métiers au sol : mécanicien, électricien, électronicien, électromécanicien

 

[GL] Comment devenir mécanicien de maintenance dans l'armée de terre, quel chemin dois-je suivre ?

[ALAN] Pour devenir mécanicien aéronautique, il existe le bac professionnel aéronautique avec deux options : avionique (électricité, instruments de bord...) et cellule (structure, moteurs, atterrisseurs...). Moi j'ai obtenu le bac pro avionique après deux ans au lycée Tristan Corbière de Morlaix (réputé pour de bons resultats), j'ai maintenant le choix d' entrer dans la vie professionelle (compagnie aérienne, constructeur, armées...) ou bien de continuer les études. Cette formation était très intérressante et même excitante parfois, j'ai eu l'occasion de faire 20 semaines de stage où j'ai pu voler, parfois piloter. J'ai fais un stage à l'aéroclub de Rennes, dans l'Aéronavale, chez Technocopter, en Pologne chez un constructeur de planeur. Pour être admis en Bac pro aéro tu dois venir d'une de ces formations : BEP microtech, electrotech, electronique, MSMA ou bien avoir le CAP aéro ou bien un Bac techno STI. Moi j'avais le BEP electrotech et maintenant je vais partir étudier aux Etats-Unis, comme une espèce de mention complémentaire américaine alors que d'autres élèves continuent en mention complémentaire européenne.

 

[MV] Ayant échoué au test d'anglais au CSO (si j'avais su avant d'arriver là-bas qu'il y avait un test d'anglais je me serai préparé), j'ai donc décidé de m'orienter dans la mécanique aéronautique pour rester à proximité des hélicos. Cependant, je me trouve devant un choix à faire car il y a plusieurs sorte de mécaniciens : j'hésite entre technicien "cellule et moteurs" et technicien "avionique". Lequel vole en tant que mécanicien de bord ?

[SB] Dans l'Armée de terre les mécaniciens ne font pas partie de l'équipage néanmoins que ce soient les avioniciens ou les "cellules et moteurs" les mécanos sont souvent amenés à voler en vol technique ou au cours de missions diverses en tant que "vigie", pour assurer la sécurité dans la soute ou observer l'activité aérienne. Lors des vols de nuit ou IFR : il y a toujours un mécano derrière dans tous les vols. Sur hélicos de manoeuvre Puma ou Cougar, il y a un mécanicien navigant qui fait partie intégrante de l'équipage. C'est un personnel navigant ancien mécanicien (avio ou cellule) qui a passé le stage et répondant aux critères de sélection : avoir le brevet supérieur de technicien de l'armée de terre, être de carrière, être apte PN (personnel navigant) à la visite médicale et avoir réussi les test psychos.
Dans la Gendarmerie, le mécanicien est un personnel navigant répondant aux tests médicaux et psychos et fait partie de l'équipage.
Dans l'armée de l'air les mécanos ne volent pas.
Dans le civil ça dépend : dans une entreprise qui fait de la maintenance lourde où la machine est entièrement désossée, le mécano ne vole pas. Dans les entreprises exploitant les hélicos, type Heli Mont Blanc ou autres il y a souvent un mécano pendant les vols.
Pour le choix entre avionique ou cellule, mon avis n'est pas objectif vu que je suis "cellules et moteurs". Dans l'ALAT nous faisons de la maintenance de toute la machine contrairement à l'Armée de l'air où les mécanos sont spécialisés "moteur", hydraulique... J'ai eu le choix après le bac entre les deux spécialités et vu mon aversion pour l'électricité j'ai préféré choisir le côté des "graisseux" !

[ELM] J'ai pas eu l'anglais au CSO moi aussi, mais ce que je comprend pas c'est qu'on t'es pas prévenu qu'il y avait un test d'anglais. Bref si vraiment tu veux repasser l'anglais sache que tu peux le faire mais un an après (ce que je vais faire)

 

[KEVIN] Je vais prochainement intégrer l'école des sous-officiers de l'Armée de Terre. Mon choix s'oriente vers 2 spécialités : technicien cellule et moteur d'un aéronef ou technicien avionique aéromobilité. Je souhaiterai savoir laquelle de ces 2 spécialités offre le plus d'occasion de voler avec les pilotes ? Celui-ci étant mon premier choix d'où je fus recaler ! Merci d'avance pour votre réponse et bonne continuation à HELICO PASSION !

[JEFF] Il n'y a pas vraiment de régle, tout dépend où tu commences. Moi j'ai débuté au LUC en tant qu'avio en escadrille de maintenance et je ne volais pas beaucoup, par contre un de mes camarades qui est arrivé en même tant que moi, lui aussi avio et qui était en "piste" volait beaucoup plus. Après tout dépend de tes goûts mais la plus sur façon de voler est, une fois que tu as obtenu ton BSTAT, de tenter Mécanicien Navigant. Mais les places sont rares.

 

[PTR] Je recherche des renseignements pour devenir personnel navigant (treuilliste, secouriste) sur les hélicos de la sécurité civile. Je suis treuilliste sur les hélicos de la marine et je désire continuer ce métier passionnant au sein de la sécurité civile.

[FLMA] Pour ce qui est de la Sécurité Civile, les critères actuels sont non seulement d'être treuilliste, d'avoir un diplôme de secourisme valable et de pouvoir justifier de 10 ans de pratique de la mécanique aéronautique ou de l'électronique de bord. De plus, un critère restrictif d'age : il faut avoir moins de 40 ans et bien sûr apte PN. Le site des dragons annonce les ouvertures de places et il est possible de le faire par la 70/2 si tu y a droit.

 

 

Services   Comment devenir pilote   #Pilotes

Dernière mise à jour le 7 avril 2013

 


Les autres pages de l'article :

Introduction - Pilote civil en France - Pilote militaire en France - Les critères d'admission - La préparation des tests - Le cursus de formation - La vie d'un pilote - Pilote civil aux USA ou au Canada - Pilote de SAMU - Les autres métiers HELICO

 


Voir aussi :

Nadine OYA
Nadine OYA, femme pilote d'hélicoptère à La Réunion
Rencontre avec Nadine OYA, femme pilote d'hélicoptère à La Réunion

 
Le pilotage des helicopteres, de Georges DOAT
Le pilotage des hélicoptères expliqué par un pilote totalisant 15 000 heures de vol
Le livre est illustré avec des photos d'HELICO PASSION
Livre en vente dans la Boutique HELICO

  Offres d'emploi des sociétés d'hélicoptères - Recherche d'emploi

 

 


 


Evénements

Expériences

 

Dossiers

 

Services

 

 





Haut de page

HELICOPASSION // André BOUR 1998-2018
A proposAutorisations de publicationContact