KA50 Hokum / KA52 Alligator

Le KA50 Hokum est le seul hélicoptère d'attaque à rotors contrarotatifs et avec un seul pilote à bord. Le KA52 Alligator est la version biplace du KA50 Hokum


Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Stéphane GIMARD)
Hélicoptère d'attaque KA52 Alligator, avec ses 2 rotors contrarotatifs et ses 2 pilotes côte à côte

 

Le KA50 est un hélicoptère d'attaque particulièrement original : sa configuration avec 2 rotors contrarotatifs évite le rotor de queue d'où une plus grande manoeuvrabilité (lui permet de se mettre dans une position d'attaque avantageuse en un minimum d'espace et de temps), une plus grande résistance (30% des hélicoptères perdus en Afghanistan l'ont été après destruction du rotor de queue ou de la transmission arrière) et une performance accrue (un rotor de queue fait perdre 10% de la puissance des turbines).

Il est par ailleurs le seul hélicoptère d'attaque avec un seul pilote à bord (même si la version qui entrera finalement en service est la version KA52 avec 2 pilotes) et avec un siège éjectable (les pales sont éjectées avant l'éjection du pilote).

 


Caractéristiques

Constructeur : KAMOV (Russie)

Variantes :

  • KA50 Hokum avec un seul pilote (les détracteurs sont sceptiques sur la capacité d'un pilote à supporter seul la charge de pilotage, de navigation et de tireur). Parfois appelé Werewolf (loup-garou) ou Blackshark (requin noir).

 

Hélicoptère KA50 Hokum
(Photo Max BRYANSKY)
Hélicoptère d'attaque KA50 Hokum de l'armée russe,
avec un seul pilote

 

  • KA50-2 Erdogan avec 2 pilotes en tandem, un canon mobile à l'avant, une avionique IAI. Version proposée à la Turquie en 1997, qui lui préférera l'AH1Z avant de retenir finalement l'A129 Mangusta

 

KA50-2 Erdogan
(Photo KAMOV)
KA50-2 Erdogan
(Photo Max BRYANSKY)

 

  • KA52 Alligator avec 2 pilotes côte à côte (la tendance actuelle au combat de nuit ne donne que plus de poids à la remarque ci-dessus sur la charge des pilotes)
  • KA52K, version du KA52 navalisée avec rotor et ailerons repliables

 

Dates 1ers vol :

KA50 en 1982, KA52 en 1997, KA50-2 Erdogan en 1999 (mais seules des photos de maquettes sont visibles à ce jour). Le 27 novembre 2009, le KA52 est testé à bord du navire d'assaut amphibie Mistral français.

Production :

Le KA50 Hokum a connu une histoire très cahotique. Retenu en 1986 par l'armée russe pour succéder au MI24 Hind, de préférence au MI28 Havoc du même constructeur (MIL). 12 exemplaires ont été livrés de 1993 à 1995.

En 2006 le MI28 Havoc fut finalement retenu pour remplacer le MI24 Hind. En janvier 2009, la production des KA50 a été arrêtée, seul le KA52 Alligator sera encore fabriqué. 8 exemplaires ont été livrés de 2009 à 2011.

36 KA52 commandés par l'armée russe en 2009, livraison de 4 KA52 en décembre 2010, 10 autres prévus en 2011, 2012 et 2013.

En septembre 2011, une commande de 140 KA52 est annoncée pour opérer sur les futurs navires d'assaut amphibie Mistral (acquis auprès de la France). La livraison est attendue entre 2012 et 2020.

 

KA52 Alligator
(Illustration KAMOV)
Un hélicoptère d'attaque KA52 Alligator décolle d'un navire

 

Le 4 janvier 2016, l'Egypte commande 46 KA52K Alligator. L'Egypte avait racheter en septembre 2015 les 2 navires d'assaut amphibie Mistral initialement destinés à la Russie dont la vente avait été annulée par la France suite au conflit en Ukraine. Ces navires étaient configurés pour accueillir les hélicoptères russes, ce qui sera donc le cas.

 

Hélicoptère KA52 Egypte
(Illustration César RICO)
Hélicoptère KA52 de l'Armée égyptienne, en camouflage désert. 46 appareils commandés pour une livraison de 15 avant fin 2017 et 31 entre 2018 et 2019

 

Plusieurs autres pays ont manifestés leur intérêt pour le KA52 mais aucune de ces commandes n'a été confirmée à ce jour : on parle notamment de l'Algérie et du Vénézuéla.

 

Dimensions :

Schéma KA50
KA50

Schéma KA50-2
KA50-2

Schéma KA52
KA52

 

Rotor 14 m
Longueur rotors tournants 15,6 m
Longueur fuselage 15 m
Hauteur 4,9 m

 

Poids :

  KA50 KA52
A vide 9800 kg 10400 kg
Maxi 10800 kg 12500 kg

 

Vitesse : KA50 310 km/h, KA52 300 km/h

Autonomie : 460 km, 1200 km avec réservoirs supplémentaires

Equipage : KA50 1 pilote, KA52 2 pilotes

KA52 Alligator
(Photo KAMOV)
Cockpit du KA52 Alligator

 

Armement :

  • Canon latéral 30 mm (500 cartouches, +15°/-30° en vertical, +15° en horizontal)
  • Pod 20 roquettes de 122 mm ou 80 de 80 mm
  • Missiles air-sol AT9 Vikhr (portée 8 km)
  • Missiles air-air AA11 Archer ou AS16 Igla
  • Missiles air-surface AS10
  • Pod canon 23 mm

 

Autres :

  • Siège(s) éjectable(s)
  • Train d'atterrissage rétractable

 


KA50 Hokum

 

Hélicoptère KA50 Hokum
(Illustration REVELL)
Le 4em prototype du KA50, le n°014, en camouflage sable-vert-terre

Hélicoptère KA50 Hokum
(Photo Russian Helicopters)
Le premier KA50 de série, le n°018 en camouflage 3 tons de bruns

Hélicoptère KA50 Hokum
(Photo KAMOV)

Hélicoptère KA50 Hokum
(Illustration ITALERI)
Hélicoptère d'attaque KA50 Hokum en camouflage sable - vert de l'armée russe

Hélicoptère KA50 Hokum
Hélicoptère d'attaque KA50 Hokum n°25 en camouflage sable-vert de l'armée russe, un appareil de ce type est intervenu en 2001 en Tchétchénie

Hélicoptère KA50 Hokum

Hélicoptère KA50 Hokum
(Photo Max BRYANSKY)
Un des 3 derniers appareils livrés en 2009

Hélicoptère KA50 Hokum
(Photo Max BRYANSKY)

 

5 Prototypes : n°010 en 1982 (crash le 3 avril 1985, les 2 rotors se sont entrechoqués lors d'une manoeuvre de dégagement) - n°011 en 1983 - n°012 en 1985 - n°014 en 1989 - n°015 en 1990.

Machines de série : 1ère en 1991 (n°018), Werewolf n°020 à Farnborough en 1992, BlackShark n°021

12 KA50 sont en service dans les forces spéciales de l'armée russe. Le 17 juin 1998, crash d'un appareil. 2 KA50 engagés dans l'offensive russe en Tchétchénie en janvier-février 2001. Ils auraient détruits une trentaine d'objectifs, parfois à plus de 5000 mètres d'altitude.

 


KA52 Alligator

 

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo KAMOV)
Prototype du KA52 Alligator, en camouflage noir

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Max BRYANSKY)
Prototype du KA52 Alligator, en camouflage 2 tons de bleu

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo KAMOV)

KA52 Alligator
(Photo KAMOV)

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo KAMOV)

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Slawek KRAJNIEWSKI)
Apparition d'une boule avionique sur le haut

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Slawek KRAJNIEWSKI)
Hélicoptère d'attaque KA52 Alligator en camouflage 2 tons de gris-bleu de l'armée russe, vu à MAKS 2009. A noter que la boule d'avionique est maintenant sous le nez

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Slawek KRAJNIEWSKI)

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Max BRYANSKY)

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Max BRYANSKY)

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Max BRYANSKY)

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Slawek KRAJNIEWSKI)
Hélicoptère d'attaque KA52 Alligator en camouflage sable-vert, bleu en dessous, de l'armée russe, vu à Maks 2009. La forme du nez est modifiée

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Slawek KRAJNIEWSKI)

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Max BRYANSKY)

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Max BRYANSKY)

 

Le 12 mars 2012, un KA52 Alligator s'est écrasé lors d'un vol d'entrainement, tuant ses 2 pilotes.

 

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Stéphane GIMARD)
Hélicoptère KA52 Alligator, au Bourget 2013, avec un camouflage vert avec des traits noirs, bleu en-dessous

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo André BOUR)

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo André BOUR)

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Stéphane GIMARD)

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Stéphane GIMARD)

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Vladislav PERMINOFF)
Hélicoptère KA52 de l'armée russe à Kubinka 2014

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Vladislav PERMINOFF)

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Vladislav PERMINOFF)

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Vladislav PERMINOFF)

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Vladislav PERMINOFF)

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Vladislav PERMINOFF)
Hélicoptère KA52 de l'armée russe, le 19 juin 2015

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Vladislav PERMINOFF)

Hélicoptère KA52 Alligator
(Photo Vladislav PERMINOFF)

 

 

Dernière mise à jour le 10 décembre 2017




Commentez cette page