Vol au-dessus du Mont-Blanc

Vol au-dessus du Mont-Blanc avec CHAMONIX MONT-BLANC HELICOPTERES


Hélicoptère AS350 B3 Ecureuil F-HESB de Chamonix Mont-Blanc Hélicoptères (CMBH)
(Photo Stéphane GIMARD)
Hélicoptère AS350 B3 Ecureuil F-HESB de Chamonix Mont-Blanc Hélicoptères (CMBH), très joliment décoré

 

Au mois d'aout 2013, je suis monté à bord de l'Ecureuil AS350 B3 de Chamonix Mont-Blanc Hélicoptères, afin de faire un survol du massif du Mont-Blanc.

La compagnie Chamonix Mont-Blanc Hélicoptères, créée en 1992, est basée à Argentière, dans la vallée de Chamonix. Ses activités sont principalement le travail aérien (levage de charge à l'élingue, ravitaillement de chantiers…) et les vols touristiques en hélicoptère.

Pour mon survol du Mont-blanc, j'ai choisi la formule la plus longue : 30 minutes de vol. Histoire de faire le tour du massif, et d'en profiter au maximum ! J'arrive donc sur la DZ d'Argentière pour mon vol prévu en début d'après-midi. L'Ecureuil B3 F-HESB, magnifiquement décoré, enchaine les vols depuis le matin. La météo est magnifique : grand ciel bleu, avec seulement quelques petits cumulus sur les hauts reliefs. Ces survols du Mont-blanc ne sont réalisés que par grand beau temps.

Après un petit quart d'heure d'attente, il est l'heure d'embarquer ! Je prends place derrière le pilote, ce qui me permets d'avoir une excellente vue grâce à la grande baie vitrée de la porte côté pilote. Comme c'est un Ecureuil « haute capacité », nous sommes 7 personnes à bord : 6 passagers + 1 pilote. Et c'est parti ! Tout d'abord, c'est « l'ascenseur » : montée quasi verticale pour sortir de la vallée très encaissée où est située la DZ.

Puis on arrive sur les premiers séracs du glacier d'Argentière. Le glacier défile à environ une vingtaine de mètre sous nos pieds ! En passant, des alpinistes en crampons nous disent bonjour de la main. Puis on tourne vers l'est du massif pour passer un col.

Après quelques virages, on reprend la direction du Mont-blanc vers l'ouest. On longe les crêtes très escarpées de l'Aiguille verte (altitude 4122 m), puis virage à gauche pour survoler l'immense vallée de la mer de glace, avec sur notre gauche les Grandes Jorasses, sur notre droite l'Aiguille du midi (altitude 3842 m), et en face de nous le Mont-Blanc. A cette altitude, la ville de Chamonix, située sur notre droite à environ 3500 mètres plus bas, parait minuscule !

On arrive alors juste au-dessus du sommet du Mont-blanc (altitude 4807 m) ! A 14h30, il reste encore quelques alpinistes sur le sommet. Et contrairement à ce qu'on pourrait imaginer, le sommet du Mont-blanc n'est pas rond. Il a une forme de crête.

Après quelques virages au-dessus du sommet, afin que tous les passagers puissent profiter de la vue, on reprend la direction de la DZ d'Argentière. Tout d'abord en légère descente, puis plus fortement, pour s'enfoncer dans la vallée d'Argentière, où l'on atterrit. Et voilà, le vol est déjà fini : les 30 minutes passent vraiment très vite lorsque l'on est en l'air !

Stéphane

 

Hélicoptère AS350 B3 Ecureuil F-HESB de Chamonix Mont-Blanc Hélicoptères (CMBH)
(Photo Stéphane GIMARD)
Conversation entre pilote et mécanicien,
pendant le ravitaillement de l'hélicoptère

Hélicoptère AS350 B3 Ecureuil F-HESB de Chamonix Mont-Blanc Hélicoptères (CMBH)
(Photo Stéphane GIMARD)

Survol du glacier d'Argentière
(Photo Stéphane GIMARD)
Survol du glacier d'Argentière

Passage d'un col
(Photo Stéphane GIMARD)
Passage d'un col

L'aiguille d'Argentière
(Photo Stéphane GIMARD)
L'aiguille d'Argentière

L'aiguille verte (à gauche) et le glacier d'Argentière
(Photo Stéphane GIMARD)
L'aiguille verte (à gauche) et le glacier d'Argentière

Virage à gauche ! A droite : le Mont-blanc et la mer de glace
(Photo Stéphane GIMARD)
Virage à gauche ! A droite : le Mont-blanc et la mer de glace

Massif du Mont-Blanc
(Photo Stéphane GIMARD)

L'aiguille du midi (3842 m) et la vallée de Chamonix
(Photo Stéphane GIMARD)
L'aiguille du midi (3842 m) et la vallée de Chamonix

Massif du Mont-Blanc
(Photo Stéphane GIMARD)

Le pilote
(Photo Stéphane GIMARD)
Le pilote

Le sommet du Mont-blanc (altitude 4807 m), avec des alpinistes
(Photo Stéphane GIMARD)
Le sommet du Mont-blanc (altitude 4807 m), avec des alpinistes

Les Grandes Jorasses (altitude 4208 m)
(Photo Stéphane GIMARD)
Les Grandes Jorasses (altitude 4208 m)

Les Grandes Jorasses (altitude 4208 m)
(Photo Stéphane GIMARD)

L'aiguille verte (altitude 4122 m)
(Photo Stéphane GIMARD)
L'aiguille verte (altitude 4122 m)

Descente vers la DZ d'Argentière
(Photo Stéphane GIMARD)
Descente vers la DZ d'Argentière

 

SPORT DECOUVERTE
Réserver votre vol avec SPORT DECOUVERTE :
Baptême en hélicoptère Survol du Mont Blanc

 

 

Dernière mise à jour le 12 octobre 2013




Commentez cette page